Avocat droit des victimes Versailles

Bien que leurs droits soient de plus en plus reconnus par la loi, les victimes se retrouvent souvent livrées à elles même tout en ignorant qu'elles peuvent faire prévaloir leurs intérêts et se faire reconnaître en tant que telles. La victime qui a souffert personnellement d'un dommage causé par une infraction peut obtenir réparation de son préjudice selon plusieurs voies de recours.

Il appartient alors à l'Avocat de guider la victime vers la procédure la plus adaptée et de l'accompagner jusqu'au recouvrement des dommages et intérêts.

Maitre Sylvie MAIO, Avocat Pénaliste à VERSAILLES sera là pour écouter et orienter les victimes dans leurs démarches, qu'il s'agisse de porter plainte, d'engager des poursuites pénales contre le ou les auteurs de l'infraction dont elles sont victimes et surtout demander réparation du préjudice qu'elles ont subit.

1. La Plainte

La plainte est l'acte par lequel une personne qui s'estime victime d'une infraction, en informe le Procureur de la République, indirectement par l'intermédiaire d'un service de police ou de gendarmerie, ou directement par courrier simple. En outre, il est possible, lorsque la simple plainte est devenue infructueuse passé un délai de 3 mois à compter de son dépôt, de déclencher les poursuites pénales et devenir partie au procès en déposant une plainte avec constitution de partie civile auprès du Juge d'Instruction.

Maitre Sylvie MAIO, Avocat Pénaliste à VERSAILLES, sera à même de qualifier pénalement les faits envisagés, quantifier le préjudice, lister les pièces qu'il conviendra de fournir à l'appui et ce, dans le respect des délais impartis par la loi.

2. La citation directe

Parallèlement au dépôt de plainte, une victime peut être à l'origine des poursuites pénales à l'encontre de l'auteur présumé des faits reprochés par l'intermédiaire d'une citation directe qui consiste à saisir directement le tribunal et renvoyé ce dernier à une audience sans phase d'enquête préalable. Bien que ce recours soit simple et rapide, il n'en demeure pas moins qu'il est conditionné à la réunion préalable de plusieurs éléments et a notamment pour inconvénient le versement d'une consignation dont le montant sera évalué en fonction des ressources de la victime devenue partie civile. En outre, si le Tribunal estime à l'issu de l'audience que cette citation est abusive et dilatoire, alors celui-ci pourra condamner la partie civile à payer une amende.

3. L'Assistance des victimes et parties civiles devant les Juridictions

Qu'il s'agisse uniquement de témoigner ou de se faire déclarer en tant que telle et de se prévaloir ainsi de la qualité de partie civile, toute victime a le droit d'être entendue et défendue devant les juridictions qu'elle ait ou non été à l'origine du procès pénal.

Maître Sylvie MAIO, Avocat Pénaliste à VERSAILLES, sera à même non seulement d'accompagner la victime tout au long de la procédure, mais également et surtout de chiffrer et obtenir réparation de son préjudice soit directement devant la juridiction qui aura reçu sa constitution de partie civile soit devant d'autres institutions chargées d'examiner les demandes d'indemnisation de victimes de certaines infractions et ce, sous certaines conditions telles que la Commission d'Indemnisation des victimes d'Infraction (CIVI) ou le service d'aide au recouvrement des victimes d'infractions (SERVI).

Maître Sylvie MAIO, Avocat à VERSAILLES milite afin que la victime soit reconnue en tant que tel et ses droits soient reconnus devant les Tribunaux correctionnel ou Cours d'Assises de VERSAILLES (Yvelines, 78) mais également devant le Tribunal correctionnel de PARIS, NANTERRE, CRETEIL, PONTOISE, BOBIGNY et EVRY.

Contact

Consultez également :