Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La rétention du permis de conduire en cas d’infraction commise avec le téléphone portable

La rétention du permis de conduire en cas d’infraction commise avec le téléphone portable

Le 15 janvier 2018
Afin de lutter contre le taux de mortalité sur les routes, de nouveaux projets sont en cours d’étude parmi lequel figure celui de de suspendre le permis de conduire en cas d’infraction routière commise avec l’utilisation du téléphone portable.
Afin de lutter contre le taux de mortalité sur les routes, de nouveaux projets sont en cours d’étude parmi lequel figure celui de de suspendre le permis de conduire en cas d’infraction routière commise avec l’utilisation du téléphone portable.
 
Jusqu’à présent, en cas d’utilisation du téléphone portable au volant, qu’il s’agisse d’un appel, de l’envoi d’un SMS ou de l’écoute de musique, le contrevenant se risquait à une amende de 135 Euros et au retrait de 3 points sur son permis de conduire.
 
Désormais, selon les termes de Monsieur Edouard Philippe, Premier Ministre, « Les forces de l'ordre pourront « retenir » le permis d'un automobiliste pris téléphone en main et qui « a commis en même temps une infraction susceptible de porter atteinte à sa propre sécurité ou à celle des tiers ».
 
Ce projet s’inscrit parmi les annonces fortes du Premier Ministre lequel souhaite également voir abaisser la vitesse maximale autorisée à 80 Kms /h sur les routes secondaires à double sens.